Découvrez les derniers mots des condamnés à mort les plus terrifiants de l'Histoire

Tous les criminels n'ont pas la même réactions face à l'exécution imminente. Dans un dernier élan de vie, certains sont résignés ou deviennent philosophes quand d'autres font un dernier trait d'humour ou sombrent dans la folie...

En France, la peine de mort a été abolie en 1981 sous l'impulsion du président de la République François Mitterand et de son garde des Sceaux, Robert Badinter. Aujourd'hui, la peine de mort est encore présente dans de nombreux pays et états.

En 2017, on comptait encore 57 pays qui pratiquaient la peine de mort, comme les États-Unis, l'Égypte, le Nigeria, l'Afghanistan, la Chine, la Corée du Nord, l'Inde, le Japon, le Pakistan, la Biélorussie, l'Iran ou encore l'Irak.

Selon les derniers chiffres publiés en 2017, le nombre d'exécutions de condamnés à mort aux USA a légèrement progressé en 2017. Cette année-là, les États-Unis avaient exécuté 23 détenus.

À lire aussi
Ce métier est généreusement rémunéré 55 000 euros par an mais personne ne postule

Et récemment ? Charles Ray Fincher, condamné à mort en juillet 1976, a été innocenté après 43 ans de prison. Sa peine s'était transformée en prison à vie et l'homme avait pu sortir de prison en mai 2019, à 81 ans.

On a également appris, ces dernières semaines, qu'un couple risquait la peine de mort pour avoir construit une maison sur l'eau en Thaïlande. Ils sont même poursuivis pour "menaces contre l’indépendance du royaume" !

Mais revenons aux condamnés à mort, qui ont été exécutés. Quels ont été leurs derniers mots ? Des messages d'espoir ? Des mots revanchards ou de pardon ? Découvrez les ultimes déclarations les plus terrifiantes des condamnés à morts.

Related:

 
Post a Reply