Selon une étude, les parents préféreraient l'aîné des enfants

Les disputes entre frères et sœurs sont fréquentes et certains enfants se sentent défavorisé par rapport à l'autre. Une étude montre que les parents ont bien souvent un enfant préféré.

A entendre nos têtes blondes, c'est évident : Les parents favorisent l'un de leurs enfants plus que l'autre. Jusque là, rien ne permettait de le prouver, ni de savoir qui était le préféré. Depuis que des chercheurs se sont penchés sur la question, nous pouvons maintenant affirmer que c'est vrai.

Il a été trouvé que 74% des mères et 70% des pères avouent préférer l'un de leurs enfants à l'autre. Au cours de cette étude, il a été demandé à des frères et sœurs de moins de 4 ans d'écart de s'exprimer sur un éventuel traitement de faveur pour l'autre enfant, et l'effet que cela a sur leur estime de soi. 

Ils croient découvrir un oeuf de dinosaure, mais c'est bien pire que ça
À lire aussi
Ils croient découvrir un oeuf de dinosaure, mais c'est bien pire que ça

Le résultat est sans appel, majoritairement, ce sont les aînés qui se sentent les moins défavorisés, alors que les petits derniers voient leur confiance en eux à la baisse. La raison à cela est que l'aîné est le premier à atteindre les étapes importantes de la vie et se sent donc en confiance. 

L'étude se concentrait sur 384 familles et a été publiée dans le Journal of Family Psychology. La chercheuse et professeure, Katherine Conger, avoue avoir pensé l'inverse avant ses recherches.  

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week

My Active Threads