Coulée de boue, inondation, montée des eaux... : les images des intempéries dans le sud-est qui ont fait cinq morts

A une semaine d'intervalle, les habitants des Alpes-Maritimes et du Var ont subi deux épisodes méditerranéens, marqués par de très fortes pluies, des inondations, des coulées de boue. Le bilan humain et matériel est lourd : plusieurs communes ont été touchées, des quartiers ont été complètement inondés.

À nouveau sous l’eau. Huit jours après les pluies diluviennes qui ont fait six morts dans le Sud-est, l’alerte rouge a été une nouvelle fois déclenchée dimanche. Un fait "inédit" pour François Jobard, prévisionniste à Météo France, interrogé par FranceInfo : "il n'y a jamais eu deux vigilances rouges pour deux épisodes méditerranéens distincts à un intervalle d'une semaine."

Dans ce contexte où les sols étaient déjà bien saturés en eau, les risques d’inondations et de fortes crues des fleuves et des rivières étaient élevés. Les secouristes ont été débordés toute la nuit : à 6 heures ce matin, les pompiers du Var avaient effectué 153 interventions.

Cannes, Mandelieu et Pégomas ont été fortement touchées : en quelques heures seulement il est tombé l’équivalent d’un mois et demi de pluie. Des maisons sont inondées, des caves complètement détruites. Une centaine de personnes ont été évacuées à Pertuis dans le Var devant la montée des eaux de l’Eze. Ce matin, 620 foyers étaient toujours privés d’électricité, explique FranceInfo. Sur les réseaux sociaux, les internautes partagent des photos et des vidéos de cet épisode méditerranéen désastreux :

Dans le Var, deux personnes sont mortes, emportées dans les eaux, et trois secouristes sont décédés près de Marseille. Ils étaient partis porter secours à des habitants, à bord d’un hélicoptère de la sécurité civile. Leur appareil s’est écrasé dans les collines du massif de la Nerthe, pour une raison encore inconnue, détaille France Bleu.

Vers 21h30, il a disparu du contrôle-radar et des émissions radio, et malheureusement à 1h30 du matin, l'hélicoptère a été retrouvé crashé et son équipage, c'est-à-dire le pilote, le mécanicien opérateur de bord ainsi que le sapeur-pompier des Bouches-du-Rhône qui était à bord, étaient décédés,” raconte à France Bleu le chef de la communication de la sécurité civile, le lieutenant colonel Mickael Bernir.

Sur Twitter, les messages de condoléances se multiplient :

À lire aussi
Malpolis, sales, petits : les 10 plus gros clichés des étrangers sur les Français

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week