Grève contre la réforme des retraites : cinquième jour de mobilisation

La grève contre la réforme des retraites se poursuit cette semaine.

L’appel à la grève a été une nouvelle fois entendu ce lundi, que ce soit en Ile-de-France ou en province, les transports sont fortement ralentis, relate Europe 1.

Des transports encore très perturbés

En région parisienne, les métros en circulation sont toujours peu nombreux. Dix lignes sont fermées : 2, 3, 3bis, 5, 6, 7bis, 10,11, 12 et 13. Les quelques lignes de métro et de RER ouvertes risquent elles d’être saturées, notamment aux heures de pointes, précise le média.

Au niveau des TGV et des Transiliens, 1 sur 5 sont en circulation, 1 sur 7 pour les trajets uniquement en province et 3 TER sur 10.

Interrogé par la radio ce matin, Alain Krakovitch, directeur général transilien à la SNCF, a invité les usagers à éviter de prendre les transports en commun pour des raisons de sécurité."Quand il y a beaucoup plus de clients que de trains disponibles, il y a forcément des risques, que ce soit sur les quais ou dans les trains".

Des bouchons records

Avant 8 heures du matin, un record de bouchons a été enregistré avec plus de 600 km en Ile-de-France. En temps normal, la moyenne est à 350 km à la même heure, a déclaré Sytadin.

Pour faciliter la circulation, les voies de bus et de taxis ont été ouvertes au covoiturage. Le secrétaire d’Etat aux transports, Jean-Baptiste Djebbari a indiqué que cette mesure était valable “à partir de trois personnes dans la voiture (...) sur l’A1, l'A6A, l'A10 et l'A12".

À lire aussi
Grève : vers un retour à la normale ? Quelles prévisions de circulation ce week-end ?

La semaine est cruciale pour l'exécutif qui doit annoncer mercredi les contours de la réforme. Ce midi, Emmanuel Macron et Edouard Philippe reçoivent les ministres en charge de la réforme à l'Elysée. Le haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, doit quant à lui présenter les conclusions de sa concertation auprès des partenaires sociaux, accompagné de la ministre des Solidarités, Agnès Buzyn.

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week

My Active Threads