Des touristes piégés, des morts et des disparus : les images de l’impressionnante éruption du volcan White Island en Nouvelle-Zélande

Très fréquenté par les touristes, le volcan néo-zélandais White Island est entré en éruption lundi. Des groupes de voyageurs se sont retrouvés piégés sur l’île. Selon les autorités, 18 personnes seraient blessées, dont certaines gravement brûlées et au moins 5 autres sont décédées.

Un bruit assourdissant et un épais panache de fumée, montant jusqu’au ciel. Le volcan White Island, considéré comme le plus actif de l’archipel de la Nouvelle Zélande est entré en éruption lundi, à 14h11 heure locale (2h11 à Paris).

Une cinquantaine de touristes se alors trouvaient sur son l’île. Avant que les caméras de surveillance du volcan ne s’éteignent, les images montrent qu’une demi-dizaine de promeneurs se trouvaient sur le cratère, au plus près du danger.

27 touristes seraient toujours sur l"île, piégés

"Certaines de ces personnes ont été ramenées vers la terre ferme mais un certain nombre d’entre elles se trouveraient toujours sur l’île actuellement," ont expliqué dans un communiqué, cité par l’AFP, les secours. 23 touristes auraient été évacuées et il pourrait en rester 27. Pour le moment, il serait "trop dangereux" de mener des opérations de sauvetage.

Au moins cinq personnes seraient décédées, et "18 sont actuellement soignées pour des blessures, certaines ayant été gravement brûlées," a indiqué le sous-commissaire John Tims à l’AFP. D’après lui, il y aurait également des disparus.

Les quelques images de l’éruption, prises par des touristes, sont impressionnantes.

Cet internaute par exemple, explique qu’il venait tout juste de quitter l’île avec sa famille quand la catastrophe a eu lieu : "ma famille et moi y étions il y a 20 minutes, nous attendions notre bateau pour partir quand nous avons vu ça," écrit ému un internaute. Dans un autre tweet il ajoute : "c’est difficile à imaginer : notre groupe se trouvait littéralement au sommet du cratère il y a peine une demi-heure."

Sur d’autres images, nous pouvons des dizaines de personnes faire la queue pour prendre un bateau et fuir l’île.

À lire aussi
Une chute à 200 km/h sur l'autoroute maîtrisée avec un sang froid incroyable

D’après l’AFP, ce volcan est chaque année visité par 10 000 voyageurs. Sa dernière éruption remonte en 2016, cette année-là, les autorités avaient installé un conteneur de 2,4 tonnes pour servir d’abri en cas de danger.

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week

My Active Threads