Jacques Chirac : à table, il avait de drôles d'habitudes (et ce n'était pas très poli)

Jacques Chirac n'était pas un modèle de politesse à table, si l'on en croit les anecdotes du journaliste Franz-Olivier Giesbert.

Ce vendredi 6 décembre 2019, dans son édito du Point,Franz-Olivier Giesbert s'est rappelé aux bons souvenirs de 1972, l'année où celui qui était alors un jeune reporter au Nouvel Observateur a pris son premier repas avec Jacques Chirac, qui allait devenir, des années après, président de la République.

"Jamais de ma vie je n'avais vu quelqu'un capable de manger autant", se souvient FOG. "Jacques Chirac était boulimique et ne comprenait pas que les autres ne le fussent pas", ajoute-t-il. Jacques Chirac décide tout de même que Franz-Olivier Giesbert devra toujours s'asseoir à côté de lui lors des repas.

À lire aussi
Mort de Jacques Chirac : Laeticia Hallyday rend hommage à l'ancien président en évoquant Johnny

Pour quelle raison ? "À cause de mon végétarisme", explique le journaliste. En effet, cela permettait au mari de Bernadette Chirac de chiper la viande dans l'assiette de son ami de table. "Il en avait après ma viande, dont il se saisissait d'un coup de fourchette, souvent sans me demander la permission, sitôt que mon assiette était posée devant moi. Après quoi il commandait pour moi des suppléments de petits pois, haricots, frites, pommes de terre sautées, autant de garnitures dont il raffolait aussi", est-il écrit.

Il faut dire que Jacques Chirac avait "toujours les crocs" : "Il fallait toujours qu'il prenne la direction des opérations, réclamant du rab pour les uns, finissant les plats des autres". Jacques Chirac est décédé le 26 septembre dernier à l'âge de 86 ans.

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week

My Active Threads