Cette entreprise offre une prime de 7 500 dollars à ses employés s’ils... partent en vacances

Ce n’est pas une blague et vous ferez mieux de changer de job… Cette multinationale américaine a décidé de financer ses employés souhaitant partir en vacances avec une prime de 7.500 dollars, soit environ 6.800 euros. Bart Lorang, de PDG de la boîte appelle cela des "congés payés..."

FullContact est basée à Denver, une entreprise, fournisseuse de logiciels, comme toutes les autres ou presque… Son cofondateur et PDG, Bart Lorang estime que ses employés doivent prendre des vacances complètement coupés de leur travail.

Pour les inciter dans cette direction, il a donc promis une prime 7.500 dollars à ceux qui quittent leur bureau ou leur open-space bruyant pour profiter de quelques jours de repos, bien mérités.

Mais attention, il y a tout de même trois conditions à respecter : 1- Ne pas vérifier ses mails sur son compte pro, ni sms, et ne pas prendre des appels en lien avec le travail ; 2- Ne pas travailler ; 3- Partir réellement en vacances.

Autrement dit : déconnexion totale, les orteils en éventail. Les réseaux sociaux et le smartphone ne sont pas interdits, mais tout outil en lien avec le travail l’est !

Des salariés plus efficaces

De cette manière, Bart Lorang estime que ses employés sont plus heureux, moins stressés, et surtout plus productifs et fidèles. Un état d’esprit ultra-positif qui lui permet de compenser cet investissement estimé à un million de dollars.

Mais pourquoi autant d’argent ? Tout simplement parce que Bart Lorang estime qu’il ne faut pas se soucier de l’argent dépensé en vacances. La somme de 7 500 dollars est idéale pour qu’une famille de quatre personnes s’envole au Mexique.

Le PDG visionnaire a déclaré à la chaîne d’information locale, KDVR, avoir eu un déclic lorsqu’il regardait les photos de ses dernières vacances, en Egypte. Sur l’une d’elles, prise alors qu’il se trouvait sur le dos d’un dromadaire, au pied des pyramides de Gizeh, Bart Lorang semblait ailleurs, il ne regardait pas l’objectif : il avait le nez de son portable et devait en train d’envoyer un mail ou de consulter ses sms.

Dans la boîte de Bart Lorang, les employés sont ravis ! Un album photo d’entreprise a même été créé pour rassembler tous les souvenirs des vacanciers.

À lire aussi
Le plus gros sanglier du monde : le Sus Scrofa Attila est un monstre des forêts de Turquie

Une dernière chose ? L'entreprise embauche !

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week